MUFFINS D’AUTOMNE

Nouvelle petite recette qui, comme le titre vous l’indique, est tout à fait de circonstance en ce mois de février, mais qui peut se faire tout l’hiver – ou l’été si vous avez congeler de la purée de potiron – vous pensez vraiment à tout si c’est le cas. Eh oui, il s’agit bien de cela aujourd’hui, du potiron tout rond tout orange (ou son petit frère transformé la purée 100% potiron de Picard), un bon petit légume qu’on ne consomme pas si souvent. Je n’ai pas tenté la grosse prise de risque, tous les ingrédients sont appétissants et le résultat est bon, comme prévu. Cependant attention, il s’agit d’une recette de petit bobo qui nécessite de la farine de châtaigne bio – un investissement, croyez-moi, ça change le goût. Les quantités ci-dessous permettent de faire une bonne quinzaine de muffins, donc de se faire péter la sous-ventrière dès l’apéritif.

120g de farine de blé

60g de farine de châtaigne

1/2 sachet de levure

50g de flocons d’avoine

50g de noisettes

60g de comté

3 œufs

300g de purée de potiron

3 CS d’huile d’olive

1 CS de curry

Sésame, poivre, fleur de sel

Préchauffer le four à 180°C. Dans une petite poêle, faire griller les noisettes sans ajout de matière grasse, puis les concasser grossièrement (je l’ai fait avec un pilon, mais avec un marteau ou l’intégrale de Proust en un seul volume il y a moyen de s’en sortir). Mélanger les deux types de farine avec la levure, les flocons d’avoine, les noisettes – ce qu’il en reste. Ajouter les œufs, l’huile d’olive, la purée et le comté coupé en tout petits dés. Relever le tout avec les épices: curry, poivre, fleur de sel. Disposer la préparation dans les moules à muffins, remplis aux deux tiers, puis saupoudrer de graines de sésame. Enfourner un petit quart d’heure (ça dépend du four, ne les abandonnez pas pour aller regarder La Communauté de l’Anneau, le résultat serait sans doute fâcheux).

%d blogueurs aiment cette page :